Alfred Amédée DODDS, né le 6/2/42 à St Louis (Sénégal)
 
 
Photo Braun (Paris)
 
 

Fils d'un négociant. Après être sorti de l'école de Saint Cyr en 1864, il est nommé Sous Lieutenant le 1/10/1864 au 4e régiment d'infanterie de marine.

Il est nommé Lieutenant d'infanterie de marine le 25/10/1867. En poste à la Réunion, il se distingue durant les émeutes de 1868 et il y est blessé le 2/12/1868.

Capitaine le 25/12/1869, il est nommé au 3e régiment d'infanterie de marine. Durant la guerre de 70, il se distingue à Bazeilles (il reçoit la croix de chevalier de la Légion d'Honneur en décembre 1870). Il s'évade après la capitulation de Sedan et rejoint l'armée de la Loire puis celle de l'Est. Il est interné en Suisse à la fin de la guerre.
Il rejoint le Sénégal de 1871 à 1874. Il part ensuite en Cochinchine de 1877 à 1878.

Chef de bataillon en aout 1878, il est en poste au Sénégal et participe aux opérations de la Casamance (de 1881 à 1883). Il est nommé officier de la Légion d'Honneur le 29/12/1883.

Lieutenant Colonel en mai 1883, il participe aux opérations dans le delta du Tonkin.

Colonel en 1887, il pacifie le Fouta Djalon au Sénégal comme commandant supérieur des troupes de la colonie. Il reçoit la croix de commandeur de la Légion d'Honneur en décembre 1891. Il prend le commandement du 8e colonial à Toulon, puis du 4e régiment d'infanterie de marine. Le 2/5/1892, il est nommé commandant supérieur au Bénin et dirige la campagne du Dahomey.

Général de Brigade en 1892, Inspecteur des troupes de marine. Il est nommé Grand Officier de la Légion d'Honneur le 14/121892. En mars 1896, il reçoit le commandement supérieur des troupes en Indochine.

Général de Division en 1899. De 1903 à 1907, il est commandant supérieur des troupes de marine et mis à la tête du corps d'armée des troupes coloniales. Membre du CSG.

Il finit sa carrière Grand Croix de la Légion d'Honneur (promu le 11/7/1902) et titulaire de la Médaille militaire (le 11/1/1907).

Il est mort le 17/7/1922.

retour menu